B4F B4F
Jean-Louis HUBERMONT's picture

INFO-FICHE n°1 – La ligne du temps d’une certification environnementale

Jean-Louis HUBERMONT
12 Apr 2016

L’engagement d’un spécialiste en durabilité : au plus-tôt, au mieux

Le processus environnemental d’un projet doit être anticipé dès la phase de programmation ou d’esquisse du projet car les choix stratégiques qui en découlent ont de nombreux impacts sur :

  • la composition de l’équipe,
  • le concept du projet,
  • et le budget global.

Comme le démontre le schéma ci-dessous, l’engagement d’un spécialiste en durabilité doit donc se faire au plus tôt afin d’intégrer de manière optimale les caractéristiques d’une construction durable.

Le rôle du spécialiste, de par ses connaissances approfondies dans ce domaine, est de :

  • guider les auteurs de projet durant les différentes phases du projet
  • challenger les équipes de projets
  • conseiller et aider à faire des choix durables
  • amener une vision et une réflexion générale extérieure
  • garder une ligne conductrice
  • objectiver les efforts fournis à l’aide d’une certification

En fonction des attentes du maitre ouvrage, des certifications de type Breeam, Leed ou HQE, permettent d’objectiver le processus environnemental. Dans ce cas, le spécialiste porte la casquette du Breeam AP, Leed AP, HQE référent, …

l’intégration d’un processus de certification Pour UN PROJET DE CONSTRUCTION/RENOVATION

En vue d’obtenir une certification « bâtiment durable », il est important d’anticiper une série d’actions qui seront généralement guidées par le spécialiste en durabilité. Le schéma ci-dessous met en évidence les différentes actions à entreprendre par le maitre d’ouvrage et les auteurs de projet en fonction des grandes phases d’un projet depuis la phase de programmation jusqu’à la mise en service.

Phase de programmation et d’avant-projet

Dès le début du projet, il est essentiel de choisir le référentiel de certification adéquat en fonction du type de projet, sa localisation, des objectifs et centres d’intérêts du maitre d’ouvrage, des utilisateurs visés,… Il existe plusieurs familles de référentiels sur le marché (Breeam New Construction, Breeam Refurbishment, Leed Buiding Design & Construction, …) qui seront développés dans la prochaine info-fiche. Après une brève présentation du projet et de ses objectifs, le spécialiste en durabilité pourra conseiller l’équipe de projet quant au référentiel le plus adapté.

 

C’est également à ce stade que le maitre d’ouvrage annonce le score global souhaité (par exemple Good, Very Good, …). La faisabilité pour atteindre celui-ci sera analysée par le spécialiste en durabilité et l’ensemble des auteurs de projet. L’expérience du spécialiste aidera les auteurs de projet à analyser dans quelles mesures certains choix/investissements permettraient d’obtenir le meilleur score en fonction du degré de difficulté et du meilleur rapport coûts/résultats par rapport à l’objectif souhaité. Ce n’est qu’après avoir passé en revue et expliqué en détail l’ensemble des critères de la certification choisie que l’équipe activera les critères à suivre pour ce projet.

 

La volonté d’obtenir des scores ambitieux sera facilitée si le processus de certification est initié dès la phase de programmation. Toutes les certifications poussent à rassembler l’ensemble des spécialistes autour de la table dès le début du projet et pour réaliser des études de faisabilité avant que le projet ne soit trop avancé sous peine d’être limité dans les choix.

À titre d’exemple, …

En fonction du score souhaité et des cibles retenues, le spécialiste en durabilité vous aidera à définir les études et les éventuels experts nécessaires. Voici une liste d’actions et études qui doivent être réalisées dès les phases de programmation et d’avant-projet pour pouvoir être valorisées par les certifications :

  • la constitution d’une équipe intégrée dès le début du projet, avec notamment des spécialistes en acoustique, biodiversité ;
  • les choix constructifs stratégiques sur base d’une analyse en cout global, sur le cycle de vie du bâtiment ;
  • l’optimisation en éclairage naturel et son impact sur les façades ainsi que sur le l’aménagement intérieur ;
  • l’intégration du concept d’accessibilité pour tous et son impact important sur le concept extérieur et intérieur du projet ;
  • la réalisation d’une étude de faisabilité intégrée pour la mise en œuvre de technologies à faible émissivité de carbone ;
  • la réalisation d’une étude de trafic intérieur pour le dimensionnement des ascenseurs ;
  • la consultation des futurs utilisateurs pour prendre en compte leur besoins ;
  • la réalisation d’un plan de qualité de l’air intérieur permettant de définir des stratégies  assurant le respect des critères de santé (teneur en COV, formaldéhyde, …) et de confort (concentration CO2) pour les occupants ;
  • la réalisation d’un plan de mobilité pour dimensionner correctement les accès véhicules, livraisons, cyclistes, piétons, capacité parking, … ;
  • l’accompagnement des équipes de conception par un spécialiste en durabilité (Breeam AP, Leed AP, …)

 

Dossier d’exécution

C’est une étape primordiale au cours de laquelle les auteurs de projets vont matérialiser les choix environnementaux activés lors de l’avant-projet. L’accompagnement par un spécialiste lors de la rédaction du dossier d’exécution permet de s’assurer de la bonne intégration des critères retenus lors de la phase avant-projet. Il pourra également donner son avis sur les études qui ont été réalisées et conseillera les auteurs de projets quant aux meilleurs choix possibles.

 

C’est généralement à la fin de cette phase qu’intervient la première étape de certification par le spécialiste, avec la rédaction d’un rapport intermédiaire, après la vérification des preuves fournies par les différents intervenants (cahiers des charges, plans, études, lettres d’intention, contrats, …).

À titre d’exemple, …

Si les critères concernant l’utilisation économe en eau ont été activés en phase d’avant-projet, le spécialiste en durabilité va relire les cahiers des charges « sanitaire » et analyser les schémas sanitaires afin de vérifier que ces points ont été insérés dans le concept du bâtiment et seront compréhensibles par l’entreprise générale.

Phase chantier

Lors de toutes modifications, mêmes mineures, du projet (par exemple lors de la validation des équipements sanitaires), il est primordial que les auteurs du projet et/ou l’entreprise générale s’assurent que l’objectif visé n’est pas remis en question. C’est pourquoi, le spécialiste en durabilité reste disponible durant toute la phase de construction au cas où les équipes ont des questions. Cet accompagnement permet de s’assurer du bon respect des critères retenus en phase conception.

À titre d’exemple, …

La qualité environnementale d’un projet de construction relève autant de la conception architecturale et technique que du management pendant le chantier. La conduite environnementale et sociétale de l’entreprise générale doit donc faire partie intégrante du projet avec la mise en place d’un système de management environnemental (SME) du chantier. Ces prescriptions sont généralement intégrées aux cahiers des charges développés par les auteurs du projet. C’est pourquoi un audit régulier du chantier afin de vérifier le bon respect des critères de gestion environnementale du chantier par l’entreprise générale est effectué par le spécialiste en durabilité.

Phase réception

C’est à la fin de cette phase qu’intervient la dernière étape du processus de certification par le spécialiste, avec la rédaction d’un rapport final, après avoir vérifié que les objectifs retenus en phase conception ont bien été mis en œuvre. Cette vérification se fera sous forme d’audit sur le site, de vérification des PV de réception, des fiches techniques, de plans as-built, …

À titre d’exemple, …

Le spécialiste va vérifier, via les PV de réception, que l’ensemble des installations techniques a fait l’objet d’un commissionnement et d’une mise en service sous le contrôle strict des auteurs de projet, afin de s’assurer que les installations ont été correctement installées et paramétrées pour obtenir les meilleures performances.